KARATE SELF-DEFENSE LE MANS(72)

ACSAC section KARATE

A.C.S.A.C: Association Culturel et Sportive des Agents Communaux, Communautaires du CCAS du Mans

   AVEC REGRET LA SECTION KARATE NE PEUT POURSUIVRE SON ACTIVITE POUR LA SAISON 2018/2019     

 

Association pour la pratique du karaté shotokan et de la self-défense dans la Sarthe ( IBA France )

 

Venez pratiquer un sport-loisirs ouvert à tous avec une équipe convivial.

Cours pour adultes et enfants à partir de 7 ans.

Tous les mardi et jeudi de 18h à 19h30 et de 19h30 à 21h00.

Les cotisations annuelles sont de 46 à 70€ (licence incluse).

Le dojo se situe au gymnase de la briqueterie, rue Montaigu, 72000 LE MANS.

Pour toute information complémentaire ,

n'hésitez pas à nous contacter en laissant un message dans la page "contact" ..

          

                       

 Shomen Gichin Funakoshi est considéré comme le Père du karaté moderne. Il est l'importateur du karate-dô au Japon et créateur du style Shōtōkan, il a fait évoluer la forme initiale du karate d'Okinawa.
Les techniques de shōtōkan sont caractérisées par des positions profondes et longues qui fournissent la stabilité, mouvements puissants et position renforçant les jambes. La force et la puissance sont souvent démontrées au moyen de mouvements plus lents et plus retenus.
Funakoshi (fondateur du style Shotokan) considérait que les arts martiaux traditionnels (tels que le sumo, le jujitsu et le kenjutsu) concentraient trop leurs formes sur le combat, et il a voulu rendre le shōtōkan moins axé sur le combat et plus sur la santé, la respiration, la libération d’énergie ainsi que la maîtrise du corps et de l’esprit. Pour Funakoshi, « le but réel du Karaté n’est pas la victoire, mais le perfectionnement du caractère ».

 

Karate-dō (空手道) :
• le kanji kara (空) signifie le vide, plus précisément la vacuité au sens bouddhique du terme
• « te » (手)est la main et, par extension, la technique avec laquelle on la réalise
• dō (道) signifiant « voie »
Le karate-dō peut être traduit par « la voie de la main vide » et/ou « la voie de la main et du vide », compris dans le sens « la voie de la vacuité (au sens bouddhique/Zen), réalisée par la main (les techniques) » et/ou dans le sens « la voie des techniques sans armes (dans la main) ». Les différentes interprétations ne s'excluant par mutuellement.
Le karaté est une discipline martiale dont les techniques visent à attaquer ou à se défendre au moyen des différentes parties du corps : doigts, mains ouvertes et fermées, avant-bras, pieds, coudes et genoux.
Pour acquérir la maîtrise de ces techniques en combat, l'enseignement comporte trois domaines d'étude complémentaires :
• Le kihon (qui signifie « technique de base ») consiste à répéter individuellement et la plupart du temps en groupe des techniques, positions et déplacements. Pratiqué avec un partenaire de façon codifiée, on parle alors de kihon-kumite.
• Le kata (qui signifie « forme ») est un enchaînement codifié et structuré de techniques, représentant un combat réel contre plusieurs assaillants virtuels quasi simultanés, ayant pour but la formation du corps, l'acquisition d'automatismes ainsi que la transmission de techniques secrètes. Le kata dépasse l'aspect purement technique en permettant au pratiquant, après de nombreuses répétitions, de tendre vers la perfection des mouvements (pour certains l´on pourrait dire la danse des combattants.
• Le dernier domaine est le kumite ou combat. Littéralement cela signifie « grouper les mains », c'est-à-dire travailler en groupe et non plus tout seul. Cette notion de kumite peut prendre de multiples formes en karaté de la plus codifiée à la plus libre.

 

A BIENTOT

 

SPORTIVEMENT VOTRE...

 

                                                                                             

.                                                                                                           

Vous êtes le 5742ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 05/09/2018